Posted on: 27 novembre 2021 Posted by: Rayane Beyly Comments: 0

Cinq informations qu’il ne fallait pas manquer avant ce week-end marqué par le retour du Top 14.

Top 14, te revoilà !

Il avait manqué à tous les fans de l’Hexagone depuis trois semaines. Le championnat de France revient ce week-end après une trêve automnale qui a permis aux joueurs de se remettre d’un premier bloc de dix matchs, et aux quelques internationaux de rejoindre leurs sélections respectives au cours du mois de novembre. Au programme, un duel de bas de tableau entre le Biarritz Olympique et le Stade Français Paris (samedi, 15h), ou encore l’affiche Racing 92 – Bordeaux Bègles en prime time dimanche soir (21h). L’occasion pour les Bordelais de rester dans le haut du classement, à la poursuite du Stade Toulousain. A noter que la chaîne japonaise TV Asahi diffusera le Top 14 à la télé pour la première fois au Japon ce samedi.

Serin de retour pour calmer la tempête

Absent des terrains depuis de longs mois et opéré de l’épaule en juin, le demi de mêlée Baptiste Serin fera enfin son retour à l’occasion de la réception de Lyon (samedi, 17h). Il sera associé à Anthony Belleau à l’ouverture. Beaucoup d’attentes jalonnent la réapparition de Serin sous le maillot toulonnais. Le RCT compte notamment sur son numéro 9 pour s’extraire d’une spirale négative (actuellement douzième au classement, ndlr). Avant les vacances, les joueurs du stade Mayol s’étaient inclinés trois fois sur leurs quatre derniers matchs, et n’avaient qu’un modeste succès sur Biarritz à se mettre dans la poche. Un bilan bien terne pour une équipe qui espère jouer la qualification.

Ludovic Radosavljevic, rebond incertain

« Je vais te brûler, mangeur de bananes ». C’était en début de saison de Pro D2, mais personne n’a oublié les propos choquants du demi de mêlée Ludovic Radosvljevic à l’encontre de l’ailier de Nevers Christian Ambadiang. Un coup de sang indigeste qui avait valu au joueur de 32 ans le licenciement par son club de Provence Rugby suite à ses propos. Aujourd’hui, Radosvljevic était proche d’avoir trouvé un plan de secours en signant au rugby à treize à Avignon. C’était sans compter la réaction fédérale, qui souhaite rendre un avis sur le transfert du joueur par la commission d’éthique. En attendant le verdict, l’ancien clermontois et castrais n’est pas encore sûr d’avoir trouvé une nouvelle maison prête à lui offrir une seconde chance.

World Rugby autorise les changements de sélections nationales

La décision est tombée mercredi et pourrait bien chambouler l’échiquier international. World Rugby approuve désormais les changements de sélections en cours de carrière, à condition de ne plus avoir été appelé par sa première écurie depuis trois ans. Une aubaine pour des équipes qui souffrent souvent du départ de leurs joueurs vers des formations plus attractives. C’est le cas de l’archipel des Tonga, qui avait vu par le passé Israel Folau jouer pour l’Australie, ou Charles Piutau et Malakai Fekitoa évoluer chez les All Blacks. Des noms qui pourraient défendre à présent les couleurs des Aigles des Mers. Aussi, les anciens tricolores Sofiane Guitoune et Rabah Slimani sont cités pour un possible crochet chez la sélection d’Algérie (90ème nation au classement mondial). L’ancien trois-quarts centre français Maxime Mermoz aurait même déjà eu un contact avec la sélection algérienne. Différents cas de figure qui pourraient faire le bonheur des équipes de second rang.

Rugby à sept : bilan contrasté pour les équipes de France à Dubaï

Les équipes tricolores ont connu des fortunes diverses pour le retour du circuit mondial des World Rugby Seven Series. Là où les coéquipières de Jade Ulutule ont obtenu leur ticket pour la finale de bronze face à la Russie (aujourd’hui à 15h, ndlr), l’équipe masculine n’a pas réussi à accrocher les quarts de finale, défaite par les Fidji et l’Australie en poule. Les partenaires de Jonathan Laugel pourront accrocher une 9ème place dans le meilleur des cas, à condition de venir à bout de l’Espagne (aujourd’hui à 12h30, ndlr).

Rayane Beyly

Source de l’image en vignette: @FranceRugby Twitter

Leave a Comment