Posted on: 26 août 2021 Posted by: Rayane Beyly Comments: 0

Ouvrant la saison 2021-2022 de Pro D2 ce soir, les Bayonnais ont démarré de la meilleure des manières en l’emportant sur Agen, autre club descendant de l’élite (37-16).

Retrouvailles entre rétrogradés

C’est un nouveau départ que l’Aviron Bayonnais commençait à construire aujourd’hui pour son entrée en Pro D2. Un nouveau départ auquel le club basque finit par être habitué, portant le souvenir des années 2015 et 2017 où il se retrouvait systématiquement à l’étage inférieur après des saisons calvaires au sommet. Même scénario rétrograde pour cette année. Soucieux d’entamer leur nouvel exercice sur de bonnes bases, les Ciel et Blanc recevaient Agen, vulnérable lanterne rouge de l’an passé en Top 14. Affiche de gala entre anciens pensionnaires de première division, l’opposition tournait rapidement en la faveur des Basques. Trois essais en quarante minutes inscrits par le nouveau venu Uzair Cassiem tout en puissance (13’), Lafage (28’), puis Luamanu suite à une course plein centre de Ravouvou (39’) régalaient les tribunes de Jean-Dauger. Le break était fait par les locaux à la pause (27-9). La domination bayonnaise continuait à s’accroître durant le second acte. Parmi les deux nouveaux essais inscrits par les joueurs de Yannick Bru, le geste de la soirée tombait à la 72ème minute. Situé au fin fond de l’en-but agenais, Remy Baget sauvait la gonfle d’une sortie en ballon mort sur une diagonale au pied, offrant sur un plateau l’essai à son arrière Arthur Duhau. Le SUA, piloté à l’ouverture par le jeune Emile Dayral et ses 19 ans sauvait l’honneur sur un essai de dernière minute d’Harry Sloan. Sevrée de confiance depuis trop longtemps (ndlr: dernière victoire en championnat à Brive 16 à 30 le 22 février 2020), la formation du Lot-et-Garonne manque de repères, et tentera de se racheter dès la semaine prochaine avec la réception de Béziers. Il s’agira d’effacer progressivement le traumatisme de derniers mois chaotiques, humiliants (ndlr: vingt-six défaites en vingt-six matchs la saison dernière). Pour Bayonne, après la rencontre amicale remportée contre Pau le week-end dernier, ce premier succès de la saison devrait être le prélude à une course de plusieurs mois pour une remontée en Top 14 que tout le monde espère immédiate au Pays Basque.

Rayane Beyly

Source de l’image en vignette: Aviron Bayonnais Rugby Facebook

Leave a Comment