Posted on: 8 octobre 2021 Posted by: Rayane Beyly Comments: 0

Le Stade Français Paris reçoit ce dimanche l’ASM Clermont Auvergne à Jean Bouin, pour tenter de s’extraire de la dernière place du classement. Le flanker Antoine Burban espère retrouver une réussite égarée par son équipe.

Cherchez l’erreur. Aujourd’hui lanterne rouge du Top 14 après six journées, Paris est pourtant leader du classement budgétaire des clubs du championnat. 39, 1 millions d’euros, rien que ça. Une star mondiale, Ngani Laumape, fraîchement débarqué de Nouvelle-Zélande à l’été. Un moral des troupes retrouvé en juin dernier quand les Stadistes, à qui l’on promettait la lutte pour le maintien, s’arrachaient une place en barrage au terme d’une folle cavalcade. Tout y était, ou presque. Avec seulement une victoire en cinq matchs, le Stade Français déchante depuis ce début de saison. Les résultats n’y sont pas, le jeu non plus. Sorti bravement de l’ombre à la quatrième journée par un succès à quatorze contre quinze contre Castres, le club de la Capitale n’a pas réussi à enchaîner la semaine passée à Brive. « On aurait pu faire beaucoup mieux à Brive, reconnaît l’entraîneur des arrières Julien Arias cet après-midi en conférence de presse avant d’ajouter, on travaille depuis le début de la saison pour essayer d’enlever toutes nos carences ». En fait de carences, on ciblera notamment le manque de meneurs dans l’effectif des Roses.

« Il va falloir réagir vite », concède Antoine Burban

Les Parisiens en séance d’entraînement collectif, le mardi 05 octobre 2021 (image: Stade Français Paris Facebook).

Les faux départs, le Stade Français s’y est habitué au cours des dernières saisons. Depuis 2016, les partenaires d’Antoine Burban ont connu par deux fois, en 2017 puis 2019 un triste bilan de quatre défaites pour une victoire lors de leurs premiers matchs. Le club ne tarde jamais à se faire peur. Grand frère de l’équipe avec laquelle il joue depuis 2006, Burban ne compte plus tolérer un nouveau faux pas : « C’est loin d’être fini mais il va falloir qu’on réagisse vite, le début de saison est vraiment très mauvais alors qu’on avait des ambitions. On se doit de réagir le plus vite possible pour relancer la machine ». En face, ce seront les Clermontois de Camille Lopez qui tenteront de ramener des points de la Capitale ce week-end, où ils s’étaient déjà imposés la saison passée. Sous pression, les Roses doivent se sortir d’une zone rouge inquiétante. « Retrouver la belle réussite de la saison dernière », comme l’a dit Antoine Burban, devient un objectif urgent.

 Rayane Beyly

Source de l’image en vignette: www.stade.fr

Leave a Comment